Asselineau, plébiscité – seulement – sur internet

 

Bis repetita

C’est toujours étonnant de voir à quel point l’UPR de François Asselineau est dominante sur internet, dans les sondages en ligne, le nombre de vues des vidéos, la fréquentation de son site internet… Mais tellement faible dans le monde réel.

C’est peut-être le meilleur exemple actuel de l’exagération de l’influence supposée des réseaux sociaux sur les résultats électoraux.

Quand on nous dit que des publicités ciblées sur facebook sont la cause de l’élection de Trump, c’est clairement se moquer du monde.

Deux exemples ici, sur les sondages du Figaro (à gauche) et du Dauphiné (à droite).

 

 

 

 

Soutenez-moi gratuitement, en regardant la vidéo d’un artiste partenaire ou par un don à partir d’1 euro :
https://fr.tipeee.com/perspicace