Dérive autoritaire, l’État commande des flashball multi-coups

Ça me fatigue.

✯ De dénoncer les violences policières délirantes
✯ De dénoncer le déni de démocratie
✯ De dénoncer la collusion entre les élites médiatiques, économiques et politiques
✯ De dénoncer l’aveuglement sur le climat
✯ De dénoncer, dénoncer, dénoncer…

Pourtant, quand je vois les infos qui passent sous le radar des médias traditionnels, le traitement de l’information, je me sens obligé de continuer à publier sur ces sujets tous plus tristes les uns que les autres.

Dernière info “oubliée” par la sphère médiatique, l’achat par le gouvernement de 450 lanceurs de balle multi-coups pour armer les CRS, qui ne vont plus savoir où mettre toutes ces armes qu’on leur propose.

En gros, on mélange le flash-ball traditionnel et le “6-coups” des cow-boys…
Vous avez l’image en tête ? Un flash-ball qui tire en rafale. TAKATAKATAKATAKATAKATAK.

Étant donné le calibre du barillet, on peut charger des balles en caoutchouc, mais aussi des grenades lacrymogènes ou explosives. Bon délire.

Ce n’est pas une première mondiale, puisque les USA, la Russie, le Brésil et Israël utilisent déjà ce type d’armement. Bonjour la compagnie.

Rajoutez à cela 1280 flash-ball traditionnels, mono-coups, et la coupe est pleine.

Réprimer, terroriser, mutiler, voire tuer sa propre population, avec des armes de guerre. C’est ça le gouvernement français d’aujourd’hui. Comment on appelle ça quand ça se passe à l’étranger ?

Ça me fatigue.

[source : https://www.boamp.fr/avis/detail/18-179674/1?fbclid=IwAR1MkMHDYWJcIA8GNZgvxhvQAEhFCxoZeqd1tPxjVEePHlEGx-jyPPSIP98]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.