Une pensée sur “Une autre définition du salaire (Franck Lepage)

  • Ça date de Sarkozy mais le procédé est le même : Voilà qui illustre parfaitement ce que je souligne plus particulièrement pour les charges salariales que Macron envisage ( s’il l’envisage c’est que c’est déjà dans les tuyaux) de modifier sur les feuilles de paie… sauf que c’est le montant brut qui est contractuel entre l’employeur et l’employé.
    Si Macron enlève les côtisations salariales ( par exemple 30% de votre salaire brut) figurant sur la fiche de paie c’est 30% que votre employeur devrait vous payer en plus pour respecter son contrat.
    Brut 100% moins 30% charges salariales égale 70% salaire net. Dans tous les cas, l’employé doit percevoir 100% de son salaire que ce soit en monnaie ou en « garantie sur paiement d’assurances (maladie, chômage, retraite). Vous allez perdre vos 30% ( comme dans l’exemple) à cause de la NOVLANGUE digne d’un baratineur de foire expo… qu’utilise Macron et ses 40 assistants ….vous savez celui qu’on écoute pendant un temps plus ou moins long ( comme dans le grand débat actuel ) qui nous a convaincu d’acheter un objet insolite dont on regrette immédiatement l’achat car on sait qu’on a perdu son argent pour du vent et qu’on est trop fier pour retourner pour se faire rembourser car on sait qu’on s’est fait avoir…. Ne vous laissez pas embarquer comme les marins du Guilvinec ( pour reprendre la même expression dans la vidéo).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.